Interview de Kévin Moritz

Bonjour Kévin, pouvez-vous vous présenter brièvement?

float tube brochet

Joli brochet en float par Kévin Moritz

Bonjour, je m’appelle Kévin Moritz, j’ai 23 ans et j’habite à Pont-à-Mousson, une jolie petite ville au cœur de la région Grand Est.

Je suis passionné par la pêche des carnassiers aux leurres. Comme beaucoup de monde j’ai débuté la pêche dès mon plus jeune âge, aux côtés de mon père sur des pêches au coup et au posé mais je me suis très vite tourné vers la pêche des carnassiers aux leurres.

Comment avez-vous découvert le float-tube?

J’ai découvert la pêche en Float-Tube en 2008 grâce aux « Carnassiers de Lorraine », un groupe de pêcheur qui est devenu une association qui prône une pêche raisonnée et raisonnable. J’ai tout de suite été conquis par ce fabuleux engin de pêche. C’est en 2010 que j’ai pu m’offrir un float-tube. Un Creek Company odc 420.

Pourquoi la pêche en float-tube a-t-elle votre préférence par rapport aux autres types de pêche ?

Gros brochet

Brochet de 87cm par Kévin

J’adore la pêche en Float-tube, c’est un moyen de pêche facile et rapide à mettre en œuvre. Un float-tube ne prend pas beaucoup de place, il rentre dans un coffre de voiture. On peut mettre à l’eau quasiment n’importe où et une fois sur l’eau on se déplace en silence, au plus près de l’eau. On peut accéder à des spots inaccessibles depuis le bord et c’est un moyen de pêche économique.

Quel est votre meilleur souvenir en float?

Je n’ai pas de meilleur souvenir, tous les souvenirs sont bons. Je pourrais dire les beaux poissons pris sur des sites de pêche encore sauvages mais ce que je préfère ce sont les bons moments passés sur l’eau en Float-tube avec les Copains.

A l’inverse, le pire?

Je dirais la fois où ma wadders s’est percée en pleine partie de pêche. Elle s’est alors remplie d’eau bien froide jusqu’au niveau de la cuisse et j’ai dû palmer à contre vent pour rentrer. Quelle Galère !

Quels sont vos prochains rendez-vous et objectifs de pêche?

Cette année est un peu spéciale pour moi, je n’ai pas d’objectifs précis si ce n’est que de profiter au mieux du temps libre que j’aurai pour aller à la pêche. En effet, je suis actuellement en formation pour obtenir le Diplôme d’Etat d’Ambulancier et je m’investis à 100% dans cette formation qui prépare mon avenir et par conséquent, j’ai moins de temps libre pour la pêche. C’est un sacrifice de plusieurs mois mais qui en vaut largement la peine.

Un petit conseil pour celui ou celle qui voudrait se lancer dans la pêche en float-tube ou se perfectionner?

Je dirais juste aux gens qui ont envie d’essayer le Float-Tube mais qui hésitent, foncez ! Je connais quelques personnes qui avaient des aprioris et des appréhensions sur le Float-Tube mais une fois essayé, ils l’ont vite adopté.

Un petit mot pour la fin?

gros brochet 87cm

Kévin Moritz et son beau brochet

Ne vous prenez pas la tête, pêchez pour le plaisir.

Et aussi une petite citation que j’aime beaucoup:

« Le poisson que vous remettez à l’eau est un cadeau que vous faites à un autre pêcheur, tout comme il s’agit peut-être d’un cadeau qu’un autre pêcheur vous a fait »

Vous pouvez retrouver Kévin:

-> sur son blog http://kevin54p.over-blog.com/

 

Interview de Kévin Moritz
Vous aimez ce float-tube ?

Intéressé par ce float tube ?
Découvrez le prix et les délais de livraison. Frais de port GRATUITS